L'ECOLE DE LA MEMOIRE : semaine du 11 au 15 mai 2009

Publié le par Laurent Digon (professeur documentaliste)

Le lycée des métiers Sainte Marie va participer cette année, pour la première fois, à "L'ECOLE DE LA MEMOIRE".




LE CDI va proposer aux élèves de 3ème DP6 (qui ont la seconde guerre mondiale dans leur programme d'histoire) de s'impliquer dans cet excellent projet proposé par la Ligue de l'enseignement.

http://www.ligue42.org/culture/memoire.php




Le CDI (par le biais de  monsieur Colombet, professeur d'histoire-Géographie des 3ème DP6) s'associe, encore une fois, avec la ligue de l'enseignement dans ce projet en lien direct avec l'éducation à la citoyenneté.

L’éducation à la citoyenneté constitue un apprentissage en termes de connaissances et de valeurs à transmettre, de pratiques et de comportements, mais elle est aussi activité de socialisation, de formation aux règles de la vie en société et de connaissance de l’environnement.

L’éducation à la citoyenneté n’est donc pas seulement un savoir, mais aussi une pratique qui doit apprendre aux élèves à agir et à vivre ensemble à travers des actions concrètes qui permettent aux jeunes de mieux appréhender l’environnement dans lequel ils vivent, de faire un travail de mémoire dans un but pédagogique et éducatif.



LE PROJET : L'ECOLE DE LA MEMOIRE

Résistance et Vie quotidienne

    • Action : vivre une randonnée dans la ville de St-Etienne s’appuyant sur des lieux en relation étroite avec le travail de Mémoire, s’informer sur l’acte de Résistance et la Vie quotidienne de la population pendant et après la guerre.
    • Public : 3ème DP6
    • Lieu : Saint-Etienne / Date : le vendredi 15 mai 2009
    • Objectifs généraux :
  • Interroger l’Histoire pour mieux penser le présent et construire l’avenir.

    Participer à une éducation citoyenne en sensibilisant les actuels et futurs citoyens à la notion de Résistance et aux valeurs qui la sous-tendent.

    Offrir un espace de rencontres, d’échanges et d’expression entre les générations.

    Créer des liens entre l’histoire, le sport et la culture autour de l’idée de Résistance et de Vie quotidienne.

    • Objectifs opérationnels :

    Travail autour de la randonnée :
    Lecture de carte, élaboration d’itinéraire, respect des règles de sécurité, randonnée pédestre.
    Travail de mémoire :
    Découvrir et s’approprier différents lieux de mémoire de la Seconde Guerre Mondiale de la ville de Saint-Etienne (monuments, plaques commémoratives, noms de rues, etc.).
    Découvrir la vie quotidienne de la population pendant et après la guerre : alimentation, habillement, déplacements, etc.

    • Les partenaires actuels :

    le Conseil Général de la Loire,
    la Ville de St-Etienne,
    le Mémorial de la Résistance et de la Déportation de la Loire,
    les Archives Départementales de la Loire,
    les Archives Municipales de la Ville de St-Etienne,
    Saint-Etienne ville d’art et d’histoire,
    l’Office National des Anciens Combattants,

    • Aspects financiers :

    Aucune participation financière n’est demandée aux classes.
    Les frais de transports sont pris en charge par l’organisation.

    • Préparation :
    • Les classes participantes s’engagent à préparer leur journée.
      • Il est demandé aux élèves de recueillir dans leur entourage un témoignage, une anecdote, une photographie, un objet, etc., témoignant de la vie quotidienne à cette époque. Ces documents nous seront adressés avant le mois de mai pour publication sous la forme :
        • d’un recueil au format papier ou numérique
        • d’une exposition qui sera présentée en Mairie de St-Etienne.
      • En option : traditionnellement, un événement officiel est organisé dans la semaine avec la mairie de St-Etienne. Ce sera l’occasion de présenter l’exposition sur les témoignages des familles ainsi que des chants de la Résistance proposés par les classes présentes.
    • Déroulement : 1 journée ou 1/2 journée / 2 actions / 3 activités
    • La Randonnée
      • Les élèves doivent découvrir des lieux de mémoire repérés sur un plan de la ville.
      • Dans un premier temps, ils définissent un itinéraire.
      • Puis se rendent à pied sur place pour collecter les informations recherchées (noms, dates, événements, etc.) et compléter ainsi un questionnaire individuel.
    • La Mémoire
      • Une exposition est proposée, accompagnée d’un questionnaire pour chaque élève.
      • Une animation est proposée. Elle peut prendre différentes formes, en fonction du lieu d’accueil :
        • un document audiovisuel,
        • une rencontre avec un témoin,
        • une lecture partagée (littérature jeunesse),
        • un atelier pédagogique.

    Les classes sont accueillies pour la journée dans des Amicales laïques les lundi, mardi, jeudi et vendredi.

    Chaque Amicale laïque accueille 2 classes par jour.









  •  

Commenter cet article