Année scolaire 2006/2007 : retrospective du projet autour de NERY

Publié le par Digon



Vétéran de la scène alternative des années 80, Néry s'est d'abord fait connaître au sein de deux groupes passablement délirants : Les Nonnes Troppo, puis Les VRP. Il était le chanteur à la voix grave, celui qui déjà, maniait l'humour noir avec le plus de brio et de morgue. Sa formation aux arcanes de l'image lui permet, à la même époque de réaliser le célèbre clip de "Pas Assez De Toi", de La Mano Negra.

Lorsque les VRP finissent par se séparer, après l'inénarrable "Vacances Prolongées", il consacre quelques années à préparer son premier album solo, le double "La Vie C'Est De La Viande Qui Pense". Le monde alternatif français a changé, mais Néry y occupe toujours une place centrale. En témoignent la participation de M, Bertrand Belin ou Les Ogres De Barback à l'enregistrement. Difficile, âpre, exigeant, il ose des rencontres périlleuses entre le trip-hop, le cabaret ou la chanson française plus traditionnelle. Noyant son désespoir dans un décalage constant, Néry s'y comporte comme un dandy nourri de Ferré ou un lointain cousin de Dominique A ou Arthur H. Reconnu par l'ensemble de la profession, le disque lui vaut le prestigieux Prix de l'Académie Charles Cros, mais ne conquiert pas le grand public. Pourtant, Néry demeure actif, soutenant notamment les premiers pas discographiques d'Olivia Ruiz.

Pourtant, son propre retour au disque ne s'effectue qu'en septembre 2006, suite à sa rencontre avec le Belgistan, fanfare pop proche de ses copains les Ogres. Flanqué des idéogrammes chinois "yanzi" ("L'Hirondelle"), l'album de leur rencontre montre un chanteur et un auteur au mieux de sa forme. Au générique, outre l'indispensable Mathieu Chédid, on retrouve Marie-Jo Thério, Olivia Ruiz et même une intervention discrète de Guillaume Canet !



DES LYCEENS DU L.P.P. SAINTE-MARIE REVISITENT L' UNIVERS DE NERY

 

 

Le CDI du Lycée Professionnel Sainte-Marie a ouvert ses portes  le jeudi 10 mai , aux "+ du festival Paroles et Musiques". Les élèves présents ont créé un spectacle sur le monde de NERY. Elaboré depuis janvier ce projet a reçu le soutien et la participation du chanteur (ancien membre du groupe des VRP et des nonnes troppo).

Raconté, interprété, chamboulé, l'univers du chanteur Néry s'est invité au Lycée Sainte Marie.
Le jeudi 10 mai à 17 h, le rideau s'est levé sur les créations des lycéens préparées dans le cadre des "+ du festival Paroles et Musiques". Depuis trois mois, les élèves en CAP DCG, CAP PHOTO, BEP MDS et certains élèves musiciens  du BAC PRO Vente, se sont investis pour produire un spectacle mêlant photographies, visuels, écritures, chant et musique.

Le tout orchestré par Sabrina Lorre (comédienne du collectif d'artistes, l'Ensemble Romana) et Laurent Digon, professeur documentaliste (tous deux responsables de l'atelier d'écriture). L'exposition photo a été supervisée par Fabrice Roure  (professeur de photo) et les différents travaux (affiches, pochettes CD, clips d'animation) en communication graphique ont été suivis par mr Paul Camus, Mme Aguilera ainsi que mme Arsac.

Pour les lycéens, l'aventure a commencé avec la venue de Néry, au mois de janvier. Ce jour-là, ils ont fait la connaissance d'un homme et d'une oeuvre. Il s'agissait pour eux de s'approprier un univers avant de le remodeler.

Le résultat est hétéroclite. La présentation scénique permet d'articuler lecture de textes, exposition de photos, prestation de choristes et concert. Petites M.et A tout prendre,deux titres du nouvel album de Néry, sont à l'honneur. "On a joué sur le naturel et la spontanéité", glisse Laurent Digon, professeur Documentaliste du Lycée.

La partition fut ainsi écrite. Néry en etait le thème central. Pour les élèves ce fut une première. Le trac était d'autant plus grand de par la présence du chanteur.
(article :  La tribune, Le Progrés/mai 2007, Laetitia Cohendet)

Commenter cet article